Les programmes de recherche

L’ULB et les financements européens de la recherche

Située au cœur de l'Europe, l'ULB s'inscrit comme un acteur important de l'Espace européen de l'enseignement supérieur et de la recherche. Elle a coordonné ou a été partenaire de nombreux projets soutenus par le 7e programme-cadre de l'Union européenne (2007-2013) et participe au nouveau programme H2020 (2014-2020).

A ce jour, l'ULB a accueilli ou accueille 27 récipiendaires de bourses du très sélectif Conseil européen de la recherche - 14 ERC Starting, 5 Consolidators et 8 Advanced -, 17 chercheurs Marie Curie individuels.

Le 27 juin 2013, le Conseil de la Recherche de l'ULB a reconnu l'importance stratégique de participer aux programmes européens de recherche: les actions ERC (Conseil européen de la recherche) et Marie Skłodowska-Curie (programmes individuels et réseaux) ainsi que les programmes coopératifs, COST et tenders.

Cette reconnaissance officielle implique un soutien renforcé des chercheurs par la Cellule Europe (Département Recherche) en coordination avec les autres composantes de l'administration de l'ULB, un engagement actif des Autorités académiques en vue de la promotion de ces programmes, l'incitation de tout nouvel engagé académique à déposer une candidature ERC ainsi que des mesures d'incitations spécifiques.

Retrouvez les principaux projets de l’ULB soutenus par l’UE, via le lien suivant: http://www.ulb.ac.be/recherche/presentation/fr-europe.html

Pour tout montage de projet européen ou international avec l’ULB, la Cellule Europe est votre premier interlocuteur.

Politique stratégique de l’ULB et les projets européens

Le 27 juin 2013, le Conseil de la Recherche de l'ULB a reconnu l'importance stratégique de participer aux programmes européens de recherche.

Cette reconnaissance officielle implique :

1. Un soutien renforcé des chercheurs par la Cellule Europe en coordination avec les autres composantes de l’administration de l’ULB.

2. Un engagement actif des autorités académiques, notamment facultaires en vue de la promotion de ces programmes, avec entre autres la mission d’inciter tout nouvel engagé académique à déposer une candidature ERC.

3. Des mesures d’incitation spécifiques telles que : une prime de 10.000 euros pour les candidats non-sélectionnés par l’ERC mais ayant passé avec succès la première étape, une prise en charge financière par l’Université de la relecture des propositions ERC et de la préparation des interviews.

Pourquoi ?

1. Le haut degré de compétitivité des programmes de financement européens en général et du programme ERC en particulier, donne une visibilité importante ainsi qu’un statut reconnu aux chercheurs récipiendaires.

2. Cette visibilité rejaillit sur l’Université en augmentant son caractère attractif auprès des chercheurs extérieurs et des étudiants.

3. Participer à un projet européen, c'est s'inscrire dans une dimension de recherche internationale, et très souvent interdisciplinaire et/ou intersectorielle.

4. Enfin, multiplier les projets européens contribue de manière tangible à augmenter le financement de la recherche effectuée dans l’Université.

Pour en savoir plus sur la politique de recherche de l'ULB, visitez la page: http://www.ulb.ac.be/dr/cellule-europe/politique-strategique-de-ulb.html