Les défis de l’Europe de la connaissance

Chaque année, l’Université libre de Bruxelles choisit un thème fédérateur autour duquel s’articulent des activités scientifiques, pédagogiques ou culturelles, ouvertes sur la communauté universitaire et sur la société qui l’entoure. Après « Bruxelles, Capital(e) étudiant(e) » en 2016-2017 et « l’Année des Diversités » en 2017-2018, l’année académique 2018-2019 sera l’occasion pour l’ULB de se concentrer sur « l’Europe de la Connaissance ». Tournée vers l’avenir, l’ULB se penchera sur la formation et la production des savoirs dans l’Union européenne. Elle saisira l’occasion pour comprendre leur impact dans la formation des générations futures, sur les défis et les opportunités de la production de la recherche en Europe, et sur l’effet de ces savoirs dans les rapports de l’Université avec son environnement politique, économique et social.

Enjeux et objectifs

En choisissant cette thématique, l’ULB entend mettre en valeur l’espace de coopération et de création de savoirs en Europe et s’interroger sur les défis auxquels devront faire face les acteurs de la recherche dans l’UE de demain (comme par exemple la question de leur contribution à la construction européenne, à l’innovation, à l’activité économique ou à l’Open Science).

A l’approche des élections européennes de mai 2019, l’année thématique créera également un lieu incontournable de réflexion plurielle et critique sur les conceptions du projet européen et son avenir, ainsi que sur les défis auxquels les modèles territoriaux, politiques, économiques et sociaux des États de l’Union sont confrontés.

Pour ce faire, l’année thématique proposera une série d’activités impliquant étudiants, enseignants, chercheurs et société civile, afin de susciter la réflexion sur l’état de l’Europe de la connaissance et le rôle engagé de notre université dans ce processus. Toutes ces activités ont l’ambition de faire de l’ULB, en 2018-2019, une plaque tournante du débat sur l’avenir de la connaissance en Europe, sur la compétitivité des réseaux d’universités européennes, tout en sensibilisant les étudiants de toutes les disciplines et facultés sur ces questions, et en stimulant la recherche sur différentes questions européennes menées dans les centres d’excellence de l’ULB.